POITIERS, le 15 juin2018
CHSCT
Comité Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail
Jeudi 14 juin 2018
Spécial déménagement
Ordre du jour :
Projet de regroupement des services de Grand Poitiers, de la ville de Poitiers et du CCAS de Poitiers en Centre-ville
Les constats :
Les services sont répartis sur 9 sites. Il est remonté des pertes de temps en circulation, du manque de place et un besoin d’améliorer les conditions de travail.
L’acquisition par Grand Poitiers, le 25 mai dernier, des locaux de la Banque de France offre une opportunité de réaliser d’ici 2020 le regroupement de la majeure partie des services de la communauté urbaine sur un site unique.
En parallèle, une démarche de regroupement des services de la Ville de Poitiers et du CCAS de Poitiers notamment sur le site Hôtel de Ville/Puygarreau, est initiée.
Le projet prévoit le regroupement sur 3 sites au lieu de 9, des services de Grand Poitiers de la ville de Poitiers et du CCAS de Poitiers
Les 3 sites retenus sont :
 l’Hôtel de Ville de Poitiers/Puygarreau restera le siège des activités du ressort de la
Ville de Poitiers. Il accueillera le public pour l’ensemble de ses démarches, soit pour
le renseigner directement, soit pour l’orienter. Le CCAS s’installerait dans les bâtiments de Puygarreau. 340 postes de travail y seraient implantés
 Le site des Carmélites (ancienne banque de France) sera le pôle stratégique et administratif de Grand Poitiers, avec une grande partie des services qui constituent les
de l’administration, et des services qui mettent en œuvre les politiques publiques et portent les projets. 470 postes de travail
 Rivaud pourrait accueillir 66 postes de travail (Propreté, Prévention Tranquillité Publique)
Ces sites permettent de conserver l’activité économique du centre ville.
SYNDICAT FORCE OUVRIERE
du Personnel Territorial
de la Ville, du C.C.A.S de Poitiers,
et de la Communauté Urbaine de Grand POITIERS
Les sites qui seraient abandonnés sont : Echevinage (rue des grandes écoles), La Traverse, Toumaï, rue de l’Ancienne Comédie, Chasseigne (médecine du travail), rue de la Marne (CCAS) et le Dolmen (SITN et Valorisation des données).
Au total, cela représente 855 agents dont 348 sur le site HDV/Puygarreau.
Dans cette optique, ces regroupements devront répondre aux objectifs fixés par l’Autorité territoriale présentés ci-dessous :
– être attentif et actif en matière de mieux-être des agents
– proposer un meilleur confort dans l’environnement de travail
– développer de nouvelles méthodes de travail
– développer une meilleure communication et un relationnel transversal et collaboratif
– disposer d’espaces de convivialité
– offrir la possibilité d’accéder à des activités physiques, culturelles, de loisirs sur place.
La mission assignée à l’AMO sera la mise en place des bureaux qualifiés du XXIème Siècle répondant aux objectifs fixés par l’Autorité territoriale.
Tout au long du projet, un dialogue social sera mené, au travers de réunions d’information, en commission permanente et lors des Comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT).
Dès juillet 2018, de premiers occupants investiront le site de la rue des Carmélites : les de la Direction Systèmes d’information – Techniques numériques (DSITN) et du pôle Valorisation des données territoriales de la Direction Évaluation des politiques publiques (DEPP), libérant ainsi le site du Dolmen.
Avant le 30 septembre 2018, la Direction Voirie les rejoindra dans des locaux existants. Le restaurant municipal devrait ouvrir ses portes dans l’enceinte du site avant la fin 2018, en remplacement du restaurant actuel, rue Orillard.
A noter que la DSITN sera installée définitivement alors que Voirie et Valorisation des données pourront être amenés à re-déménager. Une isolation phonique a été prévue  pour les salles d’accueils téléphoniques. Les faux-plafonds ont été également repris.
Un AMO (assistant à maîtrise d’oeuvre) va être nommé pour écrire le programme technique et aider à la nouvelle organisation des bureaux. Plusieurs scénarios seront proposés.
Le syndicat FO approuve le projet mais est intervenu pour attirer l’attention de l’autorité territoriale sur le fait que d’autres directions viennent d’être informées de leur déménagement rapide. Mais les lieux proposés ne répondent pas à l’optique d’amélioration des conditions de travail. De plus, même si on les a avertis que ce sera provisoire, tout le monde est conscient que le provisoire peut durer. Enfin, ce même
service vient juste de rentrer dans leurs nouveaux locaux (21 avril). Le syndicat précise que le stress des déménagements n’est pas optimal pour l’efficacité des agents.
L’adjoint au personnel insiste sur l’opportunité du projet et sur le fait que tout le monde doit faire preuve de bonne volonté mais demande au Directeur Général ce qu’il en est.
Le DGS précise qu’il a eu l’information depuis moins de 48 h et qu’il a aussitôt proposé une réunion pour la semaine prochaine.
Concernant le CCAS : réflexion pour adapter au mieux les locaux de Puygarreau. La directrice du C.C.A.S pense que le site est favorable. De plus, la volonté est de se déployer sur les quartiers et donc de repenser l’espace d’accueil social.
L’adjoint au personnel rajoute que, sur le site des carmélites, l’espace vert sera ouvert au public.
La question suivante aborde la nécessité de prévoir une équipe technique sur site.
La réponse n’est pas encore donnée. Besoin de mesures.
Le stationnement des agents est abordé. L’autorité territoriale précise que le parking interne des carmélites est réservé aux véhicules électriques communautaires.
Un parking pour le personnel en situation de handicap sera fait selon réglementation.
Le médecin du travail précise qu’il serait bon de penser aussi aux personnes ayant un handicap temporaire. Il enchaîne sur la nécessité pour les agents de s’approprier le site et le projet. L’adjoint au personnel : on vient juste d’avoir les clés. Mais des visites collectives vont avoir lieux à partir de fin juin sur inscriptions. Une rubrique sera installée sur intranet avec photos… et possibilité de poser questions. La restauration pourrait être ouverte dès octobre sur site donc permettre la découverte du site.
Puis est abordée la question de l’affectation des locaux pour des associations pour le personnel et le besoin accessibilité. Les associations seront associées.
Le syndicat FO aborde ensuite la question des open-spaces générant des risques de bruit et de la nécessité de disposer de bureaux adaptés en termes de confidentialité.
L’administration précise que ces problèmes seront pris en compte. Une réflexion est en cours sur les besoins en conciergerie.
Enfin sur le site de Rivaud, il existe un problème avec un véhicule de la PM qui ne rentre pas dans le parking. L’adjoint au personnel précise que ce véhicule ne sert pas pour les urgences et qu’il sera garé ailleurs. De plus, les besoins en salle de repos et cuisine pour la PM seront pris en compte. Un accueil du public sera possible aux rdc.
L’avis demandé par l’administration concerne la nécessité de regrouper les services sur
les sites proposés. FO a voté POUR.
VOS REPRÉSENTANTS TITULAIRES FORCE OUVRIÈRE
DUPUY Nathalie
NAINTRE Patrick
GREGORY Matthieu
VOTRE REPRÉSENTANT SUPPLEANT FORCE OUVRIÈRE
VINGERDER Willy