POITIERS, le 7 Mars 2019

 COMITE TECHNIQUE

7 mars 2019

 

Monsieur le Maire-Président a ouvert la séance, il a fait remarquer que de nombreux points à l’ordre du jour étaient communs à plusieurs organisations syndicales, dont Force Ouvrière.

FO est intervenu en rappelant à Monsieur le Maire-Président qu’il était un fervent défenseur des corps intermédiaires, et que nous lui demandons, par un acte fort, de nous le démontrer.

Sur l’ensemble des 15 questions à l’ordre du jour, seuls 3 points ne sont pas communs.

Les organisations syndicales ont débattu de l’ensemble des sujets à l’ordre du jour.

 

 

1-1 – Prévoyance et 1- 2 – Mutuelle

 

  • Il est demandé que la prévoyance puisse être accessible à l’ensemble des agents contractuels ou titulaires, ainsi que les mutuelles.

Le Maire-Président est d’accord pour créer un groupe de travail objectif pour rédiger le cahier des charges.

FO est intervenu pour demander l’augmentation de la participation employeur.

Aujourd’hui le contrat de groupe pour la prévoyance concerne 1 504 agents seulement.

La collectivité s’est engagée à mettre en place un état des lieux, notamment sur la répartition par bloc métier et service.

Le Maire-Président a demandé qu’une concertation soit mise en place sur ce sujet.

FO souligne que l’augmentation de la participation employeur, pour les mutuelles, n’a pas été abordée.

Cela fera l’objet d’une négociation.

 

1-4 – Tickets restaurant

  • Augmentation de la valeur des chèques déjeuner

Actuellement 1 200 agents bénéficient des tickets restaurant. La participation employeur est à hauteur de 50 % sur un ticket à 5 €.

FO estime que ce n’est pas suffisant et fait remarquer qu’il était impossible de se restaurer avec 5 €. En moyenne la valeur des chèques déjeuner est de 6,50 €.

FO a proposé qu’un échéancier soit mis en place pour ouvrir les négociations.

Le Maire-Président est d’accord pour une mise en place au 1er janvier 2020.

 

1–5 – Frais de parking

  • Il est demandé la gratuité des parkings.

FO a expliqué que cela était un frein à la mobilité notamment pour les bas salaires.

De ce fait, il est inadmissible que le choix de mobilité se fasse en fonction des possibilités de stationnement c’est-à-dire d’un problème de pouvoir d’achat, de coût.

FO a souligné également, le problème des 2 roues (moteur thermique) car le stationnement leur est interdit sur le site des Carmélites.

 

Le Maire-Président propose une réflexion globale avec les 3 entités sur la mobilité, stationnement et restauration.

 

1–7 – Alignement des régimes indemnitaires

  • Il est demandé un alignement de l’ensemble des régimes indemnitaires sur la filière technique.

FO demande de ne pas stipuler de filière, car on ne sait jamais, peut être que certaines filières pourraient bénéficier d’une revalorisation significative …. mais que chaque agent puisse bénéficier du maximum en attendant.

 FO a proposé que l’ensemble des agents puissent toucher le maximum du régime indemnitaire.

 

1–9 – Prise en compte du travail le dimanche

FO a reprécisé qu’un accord a été trouvé par 2 organisations syndicales dont FO et la collectivité de 0,74 centimes de l’heure travaillée à 7,50 de l’heure travaillée soit 10 fois plus. Mais si le maire-Président souhaite donner plus…..FO n’est pas opposé.

 

 

1–10 – Ratios à 100 % des avancements de grade

 FO demande le passage de 100 % des avis favorables car à poste et qualification égale une injustice salariale s’installe. Pour une même mission, même salaire.

Le Maire-Président s’est engagé il y aura une promotion interne fin d’année 2019.

 

1–12 – CASC

La CGT demande une augmentation significative du budget du CASC.

Le Maire explique qu’une augmentation de 18,24 % et un emploi à temps complet en plus leur a déjà été accordés.

FO a rappelé sa position : FO ne souhaite pas la dissolution de cette association locale. Mais que chaque agent est la liberté de choisir d’adhérer au CNAS s’il le souhaite.

Le Maire-Président soutien le choix du CASC…cela pourrait laisser penser que c’est une question de budget.

 

1–13 – Titularisation des contractuels

FO précise qu’actuellement les périscolaires ne sont plus seulement que des étudiants mais également des personnes qui ont besoin de se nourrir.

FO refuse que ces postes soient sur des emplois précaires.

 

1–14 – Indemnité véhicule personnel

La RH annonce que le décret a été modifié le 28 février dernier. Une revalorisation de 16 % (soit quelques euros/mois).

FO est intervenu pour souligner que les aides à domicile cumulent les désavantages (véhicule personnel, métier pénible, poste à 32 heures,…), il y a urgence à traiter ce sujet.

Une concertation va être faite rapidement

 

Vos représentants FORCE OUVRIERE à ce CT :

 BRUNIER Stéphane

De COURTIVRON Dominique

JOYEUX Sylvie

MANCINI Eric

MATHON Sophie

MAZEL Sylvie

RENAUDON Stéphane

RENAUDON Marie

ROBERT Nicolas

 

NB : pour tous renseignements complémentaires : Tel : 05 49 52 19 86

 

syndicatfo2017@gmail.com ou syndicat.fo@mairie-poitiers.fr